Faut-il encore investir dans le SEO en 2019 ?


Les référenceurs : ennemis de Google en voie de disparition ?

Le référencement est l'un des métiers du web les plus connus et les plus méconnus à la fois. Si tout le monde a entendu parler de ces geeks qui jouent au chat et à la souris avec Google, rares sont les professionnels de l'internet qui tiennent ces derniers en très haute estime. On entend volontiers que leur valeur ajoutée est limitée, qu'ils font surtout des recommandations logiques et évidentes et que leur impact final sur le trafic des sites est marginal. C'est d'ailleurs depuis toujours la version officielle de Google, lequel affime que les éditeurs de sites doivent simplement se concentrer sur génération de contenus, l'algorithme n'étant pas manipulable par les gesticulations inutiles des SEO. Celles-ci n'ont au mieux aucun impact et peuvent au pire conduire à des pénalités. S'il est évident que la communication de Google est à considérer avec la plus grande réserve, dans le sens où elle est logiquement un instrument au service exclusif de l'atteinte des objectifs de l'entreprise, les arguments sur l'inutilité des référenceurs semblent correspondre à la réalité. Depuis les Panda, Pingouins et autres vagues de blacklistages, il semble bien que les résultats du moteur de recherche paraissent débarrassés des pages de spam et autres contenus de pauvre qualité.

 

 

La victoire de l'intelligence humaine sur l'algorithme de Google

Doit-on en conclure que les référenceurs sont condamnés à occuper les bas-fond de la longue traîne ? Et ainsi consulter un spécialiste SEO expérimenté n'aurait plus d'intérêt ? En fait, absolument pas. Les référenceurs n'ont jamais été aussi performants qu'à ce jour, notamment dans le monde francophone où l'émulation a permis de créer des armées de spécialistes redoutables. Mais où sont-ils ? Pourquoi ne voit-on plus de résultats anormaux dans les résultats ? La réponse est simple. Google exige des sites d'autorité aux premières places des requêtes concurrentielles, avec un profil de liens qui le prouve, de même qu'un contenu et un design de qualité, qui se vérifie aisément grâce au taux de rebond. C'est exactement ce que font aujourd'hui les référenceurs. Leurs techniques d'optimisation et de référencement pour obtenir les positions n'ont pas changé, mais ils ont dû évoluer pour les maintenir. C'est ainsi qu'ils ont investi dans les contenus et l'UX, afin de faire croire à Google qu'il s'agit bien de sites d'autorité. Quand au profil de liens, l'achat de noms de domaine expirés, si possible d'anciens sites qui étaient eux-même des références, est un excellent moyen de transférer cette autorité. En définitive, le SEO a évolué avec les nouvelles exigences de Google. Auparavant limité à quelques techniques et astuces, il est devenu un métier à part entière. Cette page propose à ce sujet un glossaire pour en apprendre plus sur le SEO.